Un café communautaire s’implante à Alma

 

Un café communautaire s’implante à Alma

Lire l’article intégral : http://www.lepoint.ca/actualites/actualites/186703/un-cafe-communautaire-simplante-a-alma

La directrice générale, Manon Girard, de l’organisme Accès Condition Vie, fait face à des coupures durant la période des Fêtes et annonce l’ouverture d’un café communautaire dès janvier.

Bien qu’elle ait participé à la manifestation contre l’austérité devant les bureaux de Philippe Couillard à Saint-Félicien, Manon Girard a expliqué au Point que son organisme devait couper dans les finances.

« On dénonçait le sous-financement et en même temps, nous risquons de faire du chômage durant les Fêtes. Il existe de grandes possibilités pour que cela arrive. On pensait avoir de bonnes nouvelles, mais elles ne sont pas arrivées. Nous offrons des services en coupant dans les frais. Nous vivons presque au jour le jour ».

Elle ajoute : « Si on souhaite ne pas fermer, il faut aller à l’essentiel. Couillard n’écoute pas le peuple, il prend le Québec pour sa province. L’insécurité est omniprésente dans les organismes ».

Richesse humaine

Accès Condition Vie vient de signer un protocole pour 18 mois qui assure une durée de vie à l’organisme : « Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, nous avons plusieurs organismes et nous ressentons une volonté de fermer les organismes. La richesse humaine est dans le communautaire. Au lieu de couper dans les programmes et les organismes, il faudrait analyser. Les dommages collatéraux existent », ajoute la directrice.

Hydro-Québec

Les coupures d’Hydro-Québec ont fait sursauter Manon Girard. Selon elle, la société d’État n’a pas pris en compte que l’électricité est un service de base : « Au Québec, nous sommes 800 000 personnes qui ont besoin d’un service de base. Des personnes qui ont besoin de manger et de se chauffer », mentionne-t-elle.

Est-ce que ça changerait si Pierre Karl Péladeau était élu premier ministre ?

« Absolument pas. Quand le PQ était au pouvoir, ils ont fait des coupures. Nous étions contre leurs politiques sociales. Il faut écouter la voix du peuple et la justice sociale ».

Café communautaire

Manon Girard ouvrira en janvier un café communautaire au second étage du 415, rue Collard à Alma : « J’ai travaillé pendant deux ans à ce projet. Ce café est porté par 12 personnes et nous terminons la finition. Ce sera un lieu de rassemblement »

Le concept sera unique en son genre. Chaque visiteur aura droit de payer son café selon ses moyens. Il y aura des livres, accès à Internet, des jeux de société et la possibilité de louer ce café pour des évènements.

« Nous voulons que ce soit un lieu pivot pour les échanges. D’ailleurs, nous allons faire un plateau de travail sur le service à la clientèle en partenariat avec le Carrefour Jeunesse-Emploi et la Commission scolaire. Nous offrirons un atelier de croissance personnelle », a conclu Manon Girard en entrevue au Point.

Articles récents
Showing 2 comments
  • rachel gauthier
    Répondre

    je suis heureuse de savoir que vous aller ouvrir bientôt

  • Martine Lefebvre
    Répondre

    Je vous ai vue ce matin à Salut Bonjour je trouve que vous êtes une femme extraordinaire et que vous avez le coeur sur la main il en faudrait d’autres café comme le votre pour le bien de la population combien de gens sont seuls sans amis se sont des endroits comme ça qui fait les gens de leur petits malheurs prendre un café et parler avec une autre personne fait tellement de bien j’aurais tellement de chosr à dire les gens sont rendus tellement individualiste plus personne de s’intéresse zu malheur de l’autre et le gouvernement ne pense qu’à sa poche félicitation et continuer de faire fu bien aux gens

Laissez un commentaire